Quelques paroles et textes

Extrait du discours d'investiture de Nelson Mandela

 « Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question... Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ? Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres. »


Cet extrait est tiré du livre de Marianne Williamson "Un Retour à l'Amour : Réflexions sur les principes énoncés dans Un Cours sur les miracles" paru en 1992

L'attribution à Nelson Mandela a rendu ce texte fort célèbre, et Marianne Williamson a dit à ce sujet :

« Aussi honorée que je puisse être si le Président Mandela avait cité mes mots, en réalité il ne l'a pas fait. Je n'ai aucune idée d'où a pu surgir cette idée, mais je suis heureuse que ce paragraphe en soit venu à signifier autant pour autant de personnes ».

Qu'est-ce-que la médecine quantique ?

 

"La santé consiste dans l’harmonie des relations énergétiques d’information entre l’individu et la Nature. Cette harmonie s’exprime par l’optimisation des mécanismes d’autorégulation, d’autodéfense et d’autoguérison de l’organisme vivant.... Soit une dynamique de santé active impliquant la personne tout entière, sur le plan physique, mental et spirituel..."

La thérapie quantique emploie tous les types de radiations biologiquement et écologiquement pures, afin de rétablir le champ électromagnétique de l’information altéré par la pathologie, en ramenant ce champ dans un état stable. Pour ce faire, les émissions électromagnétiques employées sont à l’unisson avec les processus d’information énergétique de l’organisme vivant, autrement dit, elles s’effectuent en résonance avec ceux-ci.

Des recherches en cours consacrées aux influences des rayonnements électromagnétiques sur les structures génétiques (action sur l’A.D.N.), sur les mécanismes de la mémoire de l’espèce et sur l’appareil d’information des gènes permettraient même d’envisager chez l’homme la régénération d’organes perdus ou disparus par accident, opération, ou malformation (dents, yeux, doigts, jambe ou foie...) à l’exemple des vers , limaces ou lézards qui ont conservé la capacité naturelle de restaurer des organes perdus et/ou des fonctions disparues.

Plutôt que d’envisager le processus de la greffe, les savants russes se font un point d’honneur de trouver la clef qui permettra d’obtenir le mécanisme de biorégénération quantique des organes et d’autres applications qui détermineront la santé humaine dans les siècles à venir..."

Docteur Youri Kheffeits, médecin-praticien russe et chercheur en médecine quantique à l’Institut d’énergétique de Moscou

 

 


La force de l'inconscient collectif

 
 l'Histoire du Centième singe :
Des chercheurs ont étudié des communautés de singes, dans l'Archipel des Iles Okinawa au Japon dans l'objectif de voir s'ils
n' avaient pas quelques similitudes avec le comportement des "Homo-Sapiens . Ces singes ont été observés pendant près de 30 ans, dans leur milieu naturel.
Dans les années 50, sur une ile de l’archipel, des scientifiques approvisionnaient les singes en patates douces en les laissant tomber sur la plage. Les singes avaient l'air d'apprécier le goût de la patate douce crue, mais semblaient trouver déplaisant de manger le sable collé dessus... Une jeune femelle  trouva la solution au problème en lavant ses patates.
Les scientifiques notèrent que les premiers à suivre l’exemple de la guenon furent les jeunes singes et les femelles.
Les plus réticents étaient les vieux singes, rivés à leurs habitudes, qui observaient ce manège avec des grimaces réprobatrices.
En l'espace de quelques années, le processus  s’amplifia, jusqu’au jour où ce groupe atteignit une “centaine” d’individus...
Ce matin-là, le “centième” singe apprit à son tour à laver ses patates, et c’est à ce moment qu’il se passa un phénomène extraordinaire : toute la communauté bascula dans l'adoption unanime de ce comportement.
Plus extraordinaire encore :
Les scientifiques découvrirent, stupéfaits, que ce nouveau comportement venait de franchir l’océan d’un seul bond : des colonies de singes occupant d’autres îles, et même ceux vivant sur le continent, commencèrent eux aussi à laver leurs patates douces !...
L’addition de l’énergie de ce centième singe  venait de créer un phénomène énergétique d' inconscient collectif.
Ainsi, lorsqu’un certain nombre d’individus atteint un certain niveau de Conscience, celui-ci peut être transmis d’un esprit à l’autre.
Même si le nombre exact d’individus touchés par ce changement peut varier, le phénomène du “Centième singe” demeure le même.


 Magnétiseurs, énergéticiens ou thérapeutes

 

De tous temps, nous avons su que l'utilisation de l'énergie Vitale Universelle ou énergies cosmique et tellurique, influe sur le corps humain. Et pour cause : nous avons la confirmation scientifique depuis un peu plus d'un siècle, que l'humain est un "état vibratoire". De ce fait, il n'est pas d'étonnant que l'énergie puisse avoir une incidence directe sur l'état vibratoire que nous sommes.
Scientifiquement et historiquement...
énergie vitaleEn 1900 Max Planck découvrit la "réalité du monde subatomique", ce qui le conduisit à sa théorie des quanta, laquelle donna naissance à la physique quantique, qui lui valut un prix Nobel de physique en 1918.
énergie vitaleAlbert Einstein publia en 1905 sa "théorie de la relativité restreinte" en s'appuyant sur la théorie des quanta élaborée par Planck. Pour lui, la "matière" n'est qu'une forme condensée d'énergie ou, de l'énergie à "bas niveau vibratoire". Cela lui valut également un prix Nobel de Physique en 1921.
énergie vitalePlus récemment, le physicien Georges Charpak (prix Nobel de physique en 1992) ne disait-il pas : « lorsque l'on atteint les limites de nos connaissances, il ne nous reste plus qu'à nous tourner vers le spirituel, vers l'Énergie Universelle… qui fait que tout existe dans l'Univers ».
énergie vitaleForce nous est de constater que les physiciens contemporains rejoignent les mêmes conclusions que ce que nous enseignent les traditions ancestrales.
énergie vitaleL'être humain est un être bioénergétique.
Bio, du grec "bios", signifie "la vie", et
énergétique, du grec "energeia", signifie "force en action".
Bioénergétique veut dire "force de vie en action"… L'Être humain est composé d'Énergie… de Vie, donc d'Énergie Vitale !
énergie vitale  Guérisseurs, sorciers, magnétiseurs ou énergéticiens, ont toujours utilisé l'énergie que la nature met à notre disposition pour aider ceux qui les consultent, à redynamiser leurs circuits énergétiques et leurs corps subtils, afin de recouvrer la santé du corps physique. Leurs connaissances provenaient et proviennent toujours de diverses sources : traditions, observations de la nature, savoir ancestral défiant le temps et accumulés de vies en vies, communication avec les Êtres de la Nature, les Guides Spirituels…
énergie vitaleQu'importe la procédure, la gestuelle, les protocoles, les écoles, les croyances… Toutes ces approches ont une même source : l'utilisation de l'Énergie Vitale Universelle chargée d'amour par celui qui la transmet.
Magnétiseurs ou énergéticiens ?
énergie vitaleLes deux dénominations désignent la même personne : un être qui "reçoit", qui "canalise" l'Énergie Vitale Universelle et qui la transmet à ceux qui viennent solliciter son aide. Et cela, bien entendu, avec tout l'amour de l'autre dont est capable le praticien-canal.
énergie vitaleCertains pensent que l'Énergie qu'ils transmettent provient d'eux… d'autres sont conscients de n'être que "canal".
énergie vitaleBien sûr, lors de ses travaux de recherche au 18e siècle, l'Autrichien Frantz-Anton Mesmer, s'appuyant sur les travaux de chercheurs du 17e siècle comme le Suisse Paracelse, le Belge Jan Baptiste van Helmont, l'Écossais William Maxwell ou l'Allemand Athanasius Kircher, conclue que chaque être humain possède plus ou moins de "magnétisme animal", et est capable de guérir des personnes souffrantes de maux plus ou moins graves. D'où la croyance que c'est l'énergie propre du praticien qui rend la guérison possible.
énergie vitale
Or, si l'on se réfère aux connaissances datant seulement de quelques millénaires, en Asie, au Moyen-Orient ou en Égypte, nous savons ce que la science contemporaine nous a maintenant démontré : nous, humain, animaux, végétaux, minéraux, ne sommes qu'un "état vibratoire" à différents niveaux, et que l'Énergie Vitale Universelle (Rei Ki pour le Japonais Mikao Usui du début du 20e siècle) peut interférer sur notre système énergétique afin d'aider à corriger des dysfonctionnements.
énergie vitale
  Cette Énergie Vitale Universelle, appelée Prâna, Ki, Ch'i, Bioplasma, Pneuma, Baraka… peut importe le vocabulaire encore une fois est de l'Énergie de Vie, transmise par certains humains qui la "canalisent" au profit de ceux qui en ont besoin et viennent les solliciter. Aussi, que le praticien se fasse appeler "magnétiseur" ou "énergéticien", qu'il croit que c'est sa propre énergie qui agit ou bien que c'est l'énergie qu'il canalise n'a aucune importance. Seul compte le bienfait pour celui qui vient solliciter une aide.
énergie vitaleLa seule différence que l'on pourrait éventuellement faire entre le "magnétiseur" et "l'énergéticien" est que souvent le magnétiseur s'il transmet efficacement l'Énergie Vitale Universelle, n'en a pas vraiment conscience. Alors que généralement, l'énergéticien va utiliser des connaissances, des protocoles, des savoirs… qui lui ont été transmis de diverses manières, et qu'il va consciemment mettre en pratique. Mais dans les deux cas, si l'énergie est transmise avec le cœur, que ce soit consciemment ou non, le résultat sera pareillement bénéfique pour le receveur.

Aide invisible
énergie vitaleSouvent l'énergéticien est parfaitement conscient que s'il transmet de l'énergie, c'est avec l'aide d'Êtres vivants sur d'autres plans de conscience. Ces êtres appelés par certains : "guides", "anges", "médecins du ciel", "êtres de la nature"... – encore une fois, peut importe encore le vocabulaire – vont utiliser l'Énergie Vitale Universelle, transmise, pour aider pleinement celui qui sollicite le soin… à se guérir, même s'il n'en est pas conscient.
énergie vitale
 Il ne faut jamais oublier que le praticien, qu'il s'appelle "magnétiseur" ou "énergéticien", ne soigne pas et ne guérit rien ni personne ! Son rôle essentiel, n'est cependant que celui d'un "accompagnateur" guidant la personne en demande sur le chemin de Sa guérison. Car une seule personne peut guérir ou… Se guérir : NOUS-MÊME !
énergie vitaleMême si son action à pour résultat de rééquilibrer des centres énergétiques, de réactiver des circuits énergétiques ou colmater des fuites… l'essentiel du travail est réalisé par les guides invisibles qui l'accompagnent tout au long des séances.
énergie vitaleCependant, le rôle des praticiens est loin d'être anodin, de n'être qu'un instrument utilisé par des êtres invisibles. Car le praticien qui communique sans aucunes difficultés avec son consultant agit énergétiquement parlant sur les corps subtils de celui qui le consulte, dans une relation de cœur à cœur ou d'âme à âme, mais aussi l'amène à prendre conscience que c'est grâce à un travail personnel, en profondeur, qu'il parviendra progressivement à se prendre totalement en charge.
Rôle et responsabilité du praticien
énergie vitaleLorsque le praticien est convaincu que c'est sa propre énergie qu'il transmet à celui qui vient le consulter, prend-il conscience que si c'était le cas, il s'épuiserait très vite, jusqu'à détruire son propre corps physique.

Par contre, lorsque le praticien croit que c'est sa propre énergie qui guérit, il prend

un certain nombre de risques :


écoute imaginaire

développer un ego démesuré l'éloignant de l'énergie d'amour dont a besoin son

consultant.

s'identifier à son consultant au risque de ressentir dans son propre corps

physique les dysfonctionnements dont souffre le consultant.

être tellement convaincu qu'il "peut" que n'étant plus "dans le Soi", il devient

totalement prisonnier de son mental, avec le risque de transmettre ses

problématiques personnelles (peurs, doutes, angoisses, stress,

mécompréhensions) au consultant, avec tout ce que cela peut impliquer pour

l'un comme pour l'autre.

 En fait, dans ma compréhension, le praticien tout en étant parfaitement conscient de son rôle de "canal", doit s'efforcer durant le soin d'être le plus "neutre" possible, en évitant toute intention mentale, et durant son quotidien d'être le plus en harmonie possible avec la nature et son être intérieur.
énergie vitale
Pour imager cela : si nous considérons qu'être "canal" d'énergie signifie être un "tuyau" branché à une source d'eau pure… notre responsabilité est d'être le plus "propre" possible afin que l'eau ne ressorte pas polluée de nos propres problématiques, à l'autre extrémité. Et ceci, c'est le plus difficile, car ce n'est pas une "technique", mais un état d'être.
énergie vitale
Certains praticiens pensent constamment à "se protéger" des miasmes de leurs consultants. Mais imaginent-ils seulement que quelquefois, ce serait aux consultants de se protéger des praticiens qu'ils visitent ?
énergie vitale
Si le praticien en soins énergétiques, encore une fois peu importe le vocabulaire, n'adopte pas un mode de vie sain tant dans ses actions que dans ses pensées, comment peut-il espérer être en mesure d'aider les autres ? Car, s'il ne "guérit" rien ni personne, il "accompagne" le consultant sur le chemin de la guérison et, fréquemment, ce "regard" extérieur emplit de compassion et d'expérience, aide le consultant à dénouer des nœuds quelquefois enfouis depuis très longtemps au plus profond de son être.

Et le thérapeute là-dedans ?
énergie vitale
Si l'on se réfère au rôle tenu par les thérapeutes, en Égypte, à l'époque d'Akhénaton par exemple, il était bien plus étendu que l'est généralement le rôle d'un soignant contemporain.
énergie vitale
À cette époque, les thérapeutes, qui tenaient leur savoir de civilisations bien plus anciennes encore, considéraient l'être humain dans sa globalité, c’est-à-dire en tenant compte de ses différents plans de conscience :
- physique
- subtil
- psychologique
- spirituel
énergie vitale
Ces quatre plans sont indissociables et interagissent dans la réalité de l'être humain. À cette époque, les thérapeutes avaient une définition de la maladie qui aujourd'hui en surprendrait plus d'un… et pourtant : « La maladie est un état d'incohérence entre ce que l'on est à l'intérieur et ce que l'on projette à l'extérieur… ».
énergie vitale
Ne pourrait-on voir dans cette compréhension le rôle extrêmement important de l'aspect psychologique inhérent à chacun d'entre-nous ?
énergie vitale
Nous commençons seulement dans notre culture de santé occidentale à considérer le rôle déterminant des chocs émotionnels dans le développement des maladies dites "graves". Mais il est connu depuis des millénaires que derrière tous traumas, derrière toute maladie, il se cache généralement un stress émotionnel mal géré.
énergie vitale
Faire fi de telles considérations, c'est admettre la méconnaissance de la puissance énergétique de la pensée, qui va bien au-delà des diverses substances chimiques disponibles sur le marché de la santé, censées corriger tous nos dysfonctionnements quels qu'ils soient. L'histoire nous a montré à de multiples reprises que ce n'est pas le cas.
énergie vitale
En fait le rôle d'un thérapeute, qui inclut celui du praticien en soins énergétique, magnétiseur ou énergéticien, comprend également les volets psychologiques et spirituels de celui qui vient le consulter. Précision : en mentionnant "spirituel", je ne fais allusion à aucune religion en particulier, car toutes correspondent simplement à ce que chacun d'entre-nous recherche dans sa compréhension de la Vie en optant pour l'une d'entre elles.
énergie vitale
Pourquoi envisager d'examiner le volet psychologique d'une personne venue consulter, dans le cas d'un trauma ou d'une maladie ?
Tout simplement parce que les incompréhensions que l'on a pu développer en nous sont à l'origine de dysfonctionnements plus ou moins importants dans les corps subtils, puis dans le corps physique. Voir à ce sujet l'article déjà paru sur les Forme-pensées.
énergie vitale
  En quelques mots, le rôle essentiel du thérapeute est de faire prendre conscience au consultant de la ou des mécompréhension(s) à l'origine de ses troubles psychiques ou physiques.
énergie vitale
Bien sûr une action énergétique, voire physique, sera quelque fois nécessaire pour résoudre une problématique. Mais si aucune prise de conscience n'est réalisée par le consultant, le dysfonctionnement faisant l'objet de sa visite se renouvellera, même s'il a été corrigé. Et ceci, que ce soit pour des chakras déséquilibrés, une vertèbre en lésion ostéopathique, un cas de bruxisme, des irrégularités menstruelles…
énergie vitale
A mes yeux, le rôle du thérapeute est le plus complet et répond le mieux aux demandes diverses et variés des consultants. Bien sûr il y a pléthore d'approches thérapeutiques, de gestuelles et de vocabulaire. Mais ce qui importe, c'est que le thérapeute prenne en considération les quatre plans déjà cités : physique, subtil, psychologique et spirituel, pour aider son consultant en l'amenant à prendre conscience de ses incompréhensions et en lui transmettant l'Énergie Vitale Universelle, au travers de son propre cœur.


Article de www.energie-sante